Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Jean Claude Ciret

Wissous le  8 février 2019

 

HISTORIQUE DES DELIBERATIONS SUR LA SAUVEGARDE DU PAVILLON DU GARDIEN

La restauration du pavillon du gardien du domaine Les Etangs/Espace A. Clark est la première priorité de la CEPEW et de l’APEPAW dans le domaine patrimonial.

Le pavillon est acheté par la commune en 1978. Il est alors habité par le gardien du domaine et dans un état convenable comme le montre la peinture réalisée à cette époque par M. Goliot. Le gardien quitte vers 1990 le pavillon qui depuis est laissé à l’abandon.

Des projets de réhabilitation ont été envisagés mais aucun n’a abouti à ce jour. Cette réhabilitation n’a pas comme seule vocation de sauver un bâtiment ancien dont l’intérêt architectural est reconnu par les experts, mais de permettre l’extension des activités de la bibliothèque et de donner à la commune, qui en a besoin, un espace polyvalent pouvant accueillir des activités diverses : réunions publiques, expositions, conférences, projections diverses …

Le 14 novembre 1994, le conseil municipal vote la réhabilitation du pavillon du gardien

Le 7 décembre 1994, le conseil municipal vote la candidature de Wissous au contrat régional pour la rénovation du pavillon du gardien.

Lors du débat budgétaire du 29 janvier 1998 il est inscrit dans le chapitre dépenses d’investissement : La sauvegarde de la maison du gardien de l’espace Arthur Clark.

24 juin 1999,  le conseil municipal de Wissous vote le contrat de maitrise d’œuvre pour la réhabilitation du pavillon passé avec M. Ballereau architecte et des demandes de subventions.

 A cette époque les architectes du patrimoine chargés par la municipalité  d’expertiser le domaine communal considèrent que ce pavillon des 17° et 18° siècles est un témoin  architectural très intéressant  et qu’il faut impérativement le conserver.

22 juin 2000, le conseil municipal vote le lancement d’un appel d’offre ouvert pour la réhabilitation de la maison du gardien.

Des subventions importantes du conseil général sont obtenues mais ne seront jamais utilisées car les sommes prévues aux budgets municipaux  sont utilisées pour d’autres projets.

Dans le débat budgétaire de 2001 est inscrite la réhabilitation du pavillon du domaine Les Etangs pour 3,3 millions de francs avec 0.3 million de subvention du Conseil Général.

Début 2008, un dossier de réhabilitation du pavillon a été établi par le cabinet EQUIPAGE ARCHITECTURE. Une demande de permis de construire est votée par le conseil municipal. Le projet est abandonné par la nouvelle équipe municipale issue des élections.

La nouvelle municipalité en fin de mandat prévoit de raser le pavillon et de construire à sa place un bâtiment moderne pour plus de 3 millions d’euros.

En 2014 nouveau changement de municipalité qui abandonne le projet ci-dessus de la précédente.

Le 20 septembre 2014, au cours d’une rencontre, le maire de Wissous réaffirme son intention de réhabiliter le pavillon à partir du projet de 2008

Le 8 octobre 2014, la CEPEW donne son accord pour le projet de réhabilitation de 2008

Le 17 novembre 2014, la CEPEW réaffirme sa priorité pour la restauration du pavillon du gardien et souhaite que des décisions soient enfin prises par la municipalité.

Lors du conseil municipal du 24 novembre 2014 le maire informe du lancement de l’appel à candidature du ‘programmiste’ et maitre d’œuvre pour la réhabilitation de la maison du gardien du domaine Les Etangs

Lors du conseil municipal du 2 février 2015 le maire annonce concernant la rénovation du pavillon du gardien :

Lancements de la maitrise d’œuvre, d’un marché de travaux, d’un permis de démolir et d’un permis de construire.

Le 12 février 2015, le maire annonce à la CEPEW le lancement d’un appel d’offre afin de désigner le maitre d’œuvre chargé d’établir un dossier de réhabilitation du pavillon. Celle-ci doit être terminée fin 2016.

Le 19 janvier 2016, le maire annonce que la restauration du pavillon est reportée fin 2017. Les autorisations de programme pour ce projet en 2016 sont ramenées de 600 000 euros à 300 000 euros.

L’appel d’offre   pour désigner le maitre d’œuvre du dossier de réhabilitation du pavillon sera lancé en 2016.

Le fond de concours 303 000 euros de la CAHB destiné à l’extension de la bibliothèque sera consacré à  d’autres projets.

Le 1 mars 2016, annonce à la CEPEW que l’appel d’offre pour désigner le maitre d’œuvre du dossier pavillon va être lancé. Il sera disjoint du devenir du terrain Rachou qui le jouxte.

Le 2 avril 2016, le maire annonce à la CEPEW  que l’appel d’offre n’est toujours pas lancé.

Le 25 mai 2016 M. D. Bouley 1° adjoint au maire reconnait les retards au lancement des appels d’offres mais assure que le nécessaire sera fait pour que la réhabilitation du pavillon soit terminée avant la fin de 2017.

Dans la gazette de Wissous de novembre 2016 la rénovation de la maison du gardien est annoncée pour 2017

Pour la CEPEW, la restauration de ce bâtiment patrimonial est également justifiée par les services culturels qu’il pourra assurer.

Dans un premier temps la restauration consistera à sauvegarder l’aspect extérieur et le gros oeuvre en créant à l’intérieur une vaste salle qui permettra d’accueillir des expositions, des activités artistiques, des spectacles, des conférences, des réunions …

Dans un deuxième temps en fonction des possibilités budgétaires l’intérieur pourra être aménagé pour accueillir éventuellement les archives communales avec une salle de lecture.

A u 15 juin 2017 le pavillon n’a fait l’objet d’aucun travaux de sauvegarde, continue à se dégrader et la CEPEW n’a pas d’information sur sa réhabilitation que la municipalité s’est engagée à réaliser avant la fin de 2017.

La commune obtient une subvention de 328 224 euros de subvention du département pour la réhabilitation du pavillon.

Le  conseil municipal du 26 février 2018 vote d’une délibération concernant une autorisation de déposer un permis de construire pour la réhabilitation du pavillon du gardien.

Lors de l’inauguration du parcours touristique de l’APEPAW fin juin 2018, le maire reconnait qu’il a négligé le patrimoine de Wissous au cours de ses mandats mais il promet que la réhabilitation du pavillon du gardien sera réalisée avant la fin 2019.

Dans son édito de janvier 2019 de la gazette de Wissous, le maire annonce à nouveau la restauration du pavillon laissé depuis trop longtemps à l'abandon ose t il écrire (sic). Une somme de 500 000 euros pour ce faire est budgétisée en 2019 pour ce faire d'après la gazette.

Dans le numéro de février 2019, le maire nous informe de la signature d'un partenariat commune./département avec à la clef une subvention de 350 000 euros pour la réhabilitation du pavillon du domaine Les Etangs.

Au 22 juin 2019, le pavillon est toujours à l'abandon et pire le maire a déclaré en réunion que le projet serait abandonné, après 18 ans de promesses non tenues.  

                                                            

                                                              Jean-Claude CIRET

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article