Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Jean Claude Ciret

APEPAW                                                                              Wissous le 24 novembre 2019

                                                                                           

REMARQUES SUR LE PROJET DE PADD DE WISSOUS

Ces remarques ont été présentées par le président de l’APEPAW lors du conseil municipal du 25 novembre 2019 au cours du débat sur le projet de PADD entre la municipalité et le public.

Le Plan d’Aménagement et de Développement Durable (PADD) est élaboré à partir du rapport de présentation, mais nous ne connaissons pas celui-ci (sic).

Le PADD est un cadre de référence dans le temps car ses orientations ne pourront pas être fondamentalement remises en cause sans que préalablement une nouvelle réflexion soit menée en concertation avec la population pour définir de nouvelles orientations. Une procédure de révision du PLU devra être engagée au cas où les orientations du PADD seraient modifiées.

Ce n’est donc pas un document peu important. Il doit être rédigé de façon sérieuse, responsable et sincère.

Globalement le PADD,  qui est présenté, manque de souffle et de vision d’avenir pour la commune. Il ne donne pas l’impression d’avoir été rédigé par des personnes qui soient attachées à Wissous

Il se caractérise par un flou, par des formules creuses et ambigües, des contradictions et des absences importantes qui sont les marques d’un manque de sincérité.

Ci-dessous nos principales remarques

Le projet d’aménagement du quartier de la gare prévoyant, entre autre, un arrêt du TGV à Wissous n’est pas crédible. Ce projet, moins le TGV, était déjà dans le PLU de 2004 avec le succès que l’on constate

Le PRIF (Périmètre Régional d’Intervention Foncière) sur l’espace de Montjean qui devait être une priorité de la commune  est oublié, ainsi que l’accroissement de l’Espace Nature Sensible de Montjean.

La vocation agricole de Wissous est ignorée. On prétend préserver les espaces agricoles mais sans dire comment et en prévoyant de les amputer encore d’une trentaine d’ha. Rien sur l’agriculture de proximité, le maraîchage, les AMAP.  

Les circulations douces doivent être développées mais sans précision. Si on en juge par les travaux boulevard de l’Europe il  semble que la  piste cyclable prévue pose problème au moins sur une partie et que sur la route de Montjean c’est encore plus aléatoire.

Le caractère architectural du vieux Wissous doit être conservé, mais tous les matériaux et les architectures modernes sont encouragés. Dans le PADD actuel il est spécifié : » le centre ancien de Wissous possède un caractère villageois fort qui crée chez les habitants un sentiment d’appartenance et d’identification important. La valorisation de ce centre historique consiste en premier lieu à préserver sa morphologie et son aspect général notamment en ce qui concerne la qualité de ces constructions anciennes, les murs, l’habitat rural et les corps de ferme « Il est à remarquer que les modifications récentes du PLU qui autorisent tous les matériaux et structures modernes dans le centre ancien vont à l’encontre de ces dispositions du PADD actuel. Le projet du nouveau PADD semble  avoir pour but de rectifier à postériori cette infraction qui aurait du être dénoncée et devrait rendre les modifications illégales et inapplicables.

L’urbanisation est prévue dans les espaces diffus (sic). C’est quoi un espace diffus. ?

La réhabilitation des logements anciens dans le vieux Wissous, dans le respect des qualités architecturales et historiques, doit être encouragée d’après le PADDn mais la commune laisse à l’abandon depuis des décennies tout son patrimoine immobilier qui s’écroule d’année en année.

Rien sur la sanctuarisation du parc Les Etangs et sur l’avenir de la plaine sud.

Le nouveau PADD prévoit une bonne cohabitation entre les activités et les habitations mais la commune vend ses terrains en zone pavillonnaire pour y installer des entreprises génératrices de nuisances pour les riverains.

Il préconise la valorisation des espaces publics et la biodiversité mais la municipalité actuelle rase entièrement un des rares espaces boisés de Wissous. Pour être cohérent et crédible il faudrait que cet espace soit reboisé, avec des espèces adaptées, éventuellement lors d’une opération pédagogique avec les enfants des écoles. Ce reboisement pourrait être accompagné par la création d’une zone de pique nique et d’un belvédère pour voir les mouvements d’avions.

Rien de précis sur le traitement des déchets et sur la déchèterie, sur les économies d’énergie, la réduction des nuisances ( air, bruit, …)

Rien sur l‘amélioration de la continuité territoriale nord sud de la commune des deux côtés des lignes de chemin de fer.

Rien sur l’avenir du cœur de ville constitué par les places de la Mairie et Flatters qui devrait être un espace de convivialité,  sinon pour y installer un garage à véhicules, ce qui est aberrant.

Rien sur l’attractivité touristique que pourrait avoir la commune par la mise en valeur de son patrimoine laissé à l’abandon par la municipalité. Seules  quelques initiatives privées sauvent de rares éléments de ce patrimoine.                                                                                             

                                                                                            Jean-Claude CIRET

                                                                                             Président de l’APEPAW           

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article