Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 01:30

COMPTE RENDU DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE LA CAHB

QUI S’EST TENU A WISSOUS LE 10 DECEMBRE 2010


Ce conseil s’est tenu devant une vingtaine de spectateurs.

Nous ne rendrons compte que des points qui intéressent plus particulièrement Wissous et qui sont du domaine de compétence de l’APEPAW

1/ VOIRIES

Lors de ce Conseil de la CAHB, nous apprenons que la municipalité en toute discrétion a projeté de refaire le Chemin de la Vallée et pour cela a demandé l’aide de la CAHB
Bien que les voiries de soient pas du domaine concédé à la Communauté, celle-ci a accordé à la demande de la commune un fond de concours pour le financement de l’aménagement du Chemin de la Vallée, parce que celui-ci comporte des pistes cyclables qui sont un des objectifs susceptibles d’être subventionnés par la CAHB. Le montant du fond de concours est de 480 000 euros pour un coût de l’opération de l’ordre de 1 270 000 d’euros.

Commentaires de l’APEPAW : Notre association milite depuis sa création pour la réalisation de pistes cyclables à Wissous, mais elle s’interroge sur le bien fondé du choix qui est fait. 

Il aurait été à notre avis plus pertinent et plus rentable de mettre ces sommes à la mise en place d’un ovoïde (coût 550 000 euros) pour circulations douces en dessous de la voie ferrée et de relier celui-ci à la piste cyclable actuelle de la RD 167 A, via une portion à réaliser à peu de frais le long du boulevard de l’Europe. Avec l’aide du Conseil Général cette opération aurait été sans doute moins onéreuse pour la commune et aurait été plus rentable et plus utile qu’une portion de piste cyclable en pleine agglomération raccordée à aucune autre. 

L’ovoïde peut ensuite être raccordé à une piste cyclable le long de la route de Montjean au sud vers le centre de Wissous et au nord vers Rungis et Fresnes.

On se demande d’ailleurs comment il sera possible de mettre Chemin de la Vallée deux voies pour véhicules motorisés camions compris, deux bandes de roulement pour les cyclistes, deux trottoirs confortables (piétons poussettes) et des stationnements. 
Les bandes de roulement n’assurent aucune sécurité aux cyclistes. De plus elles ne sont raccordées à rien.

Il est évident que les pistes cyclables ne sont qu’un alibi pour obtenir des subventions. L’esprit et la lettre des attributions de celles-ci sont détournés.
Il serait bien étonnant que la CAHB ne s’en soit pas aperçue. Le plus grave c’est que ce fonds de concours non motivée de la CAHB sera défalqué des aides auxquelles la commune peut prétendre. 





2/ DEVELOPPEMENT DURABLE
a - Extension du dispositif d’aides aux particuliers pour l’acquisition de composteurs et de lombricomposteurs

Commentaires de l’APEPAW : Cette mesure positive à pour but, entre autre, de réduire les quantités de déchets verts et ménagers recueillis par le service de ramassage de la CAHB. 

b - L’Agenda 21 de la CAHB a été voté. Il est plein de bonnes intentions mais peu concernent directement Wissous. L’APEPAW n’a pas réussi à y faire inclure la notion de paysages. Pourtant il existe une loi du 8 janvier 1993 sur la protection et la mise en valeur des paysages. 
Cet agenda ne servira en rien à préserver nos espaces ouverts, naturels, agricoles. 
La CAHB se félicite que la zone d’activité du Haut de Wissous ait reçu le prix de l’Europe Landscape Contractors Association en 2008 pour son aménagement, mais elle vient de décider de couvrir cette zone d’entrepôts logistiques à la place des bâtiments destinés à l’origine pour le tertiaire et la haute technologie. Ce détournement de la destination initiale est la pire chose qui pouvait arriver pour l’environnement et le paysage. Les autres conséquences : moins d’emplois, moins de retombées financières et plus de poids lourds même très lourds.
Cette décision sera mise en enquête publique à l’occasion d’une modification du Plan Local d’Urbanisme de Wissous. L’APEPAW à cette occasion fera connaître à la population sa position et ses recours éventuels.

Il est aussi question de l’élaboration d’un plan de gestion différenciée pour la ZAC du Haut de Wissous, et d’une réflexion sur l’évolution de la ZI de Villemilan. Il n’a pas été possible de savoir en quoi consistaient ces formules sibyllines. 

3/ HABITAT

La CAHB a attribué une subvention à la société Immobilière 3F pour la construction de 21 logements sociaux (15 PLUS, 5 PLAI)* à ST Eloi rue G. Robert/chemin des Meuniers. La commune aura à sa disposition 102 m2 dans ces logements. Le nombre de logements dépendra des types choisis. 

Commentaires de l’APEPAW

• Le Prêt Locatif à Usage Social (PLUS) permet aux organismes HLM et aux Société d’Economie Mixte de réduire leurs charges de remboursement d’emprunt à condition de signer une convention avec l’Etat dans laquelle les opérateurs s’engagent à accueillir 30% de locataires (4,5 logements dans notre cas) dont les revenus sont inférieurs à 60% du plafond de ressources mais aussi 10% (1,5) dont les revenus sont supérieur de 20% du plafond de ressources. 
• Le Prêt Locatif Aidé d’Intégration (PLAI) permet de financer les sociétés d’HLM et les sociétés d’économie mixte pour que celles-ci fournissent en location des logements à des personnes cumulant difficultés économiques et difficultés sociales. Le loyer minimum ne doit pas dépasser 60% du loyer maximum PLUS. 

4/ CAHIERS D’ACTEURS DE LA CAHB sur le Grand Paris et Arc Express

Ces cahiers d’acteurs ont été approuvés par le Conseil de la CAHB. 

Commentaires de l’APEPAW : 
Ces cahiers indiquent que 10 000 logements et 1 000 000 de m2 de locaux d’activités économiques sont en cours ou programmés. Il est à craindre qu’une bonne partie de tout cela se fasse sur Wissous. Il est déjà annoncé que 35 ha de terres agricoles nouvelles du Pérou (Hauts de Wissous) vont être couvertes prochainement d’entrepôts logistiques. Par contre Antony et les autres communes de la CAHB se gardent les activités de haute technologie. 
Malgré cela la CABH n’hésite pas à réclamer une gare supplémentaire du métro du Grand Paris au milieu des entrepôts logistiques des Hauts de Wissous. On croit rêver. 

Par contre en complète contradiction avec son Plan Local de Déplacement, la CAHB ne demande plus l’ouverture d’une gare Orlyval à Wissous, mais la réouverture de la gare du RER C de notre commune. Qui et que croire ? 

Commentaire général sur le Conseil ;

Ce que nous avons pu constater c’est que les problèmes concernant Wissous sont votés sans débats étant donnés que les représentants de la commune n’interviennent pas et qu’il n’y a personne pour poser des questions. En effet seuls siègent des membres de l’opposition d’Antony qui naturellement de connaissent pas ou très mal les problèmes de Wissous et se concentrent sur ceux de leur commune. 

Le fonctionnement de la CAHB est peut être réglementaire mais n’est pas démocratique et son Conseil ressemble beaucoup à une chambre d’enregistrement. Cette impression est d’autant plus forte que les questions concernant Wissous ne sont pas débattues au préalable au sein du conseil municipal de Wissous et que très peu d’informations filtrent. Les décisions tombent des Hauts de Bièvre sur la population sans prévenir et sans explication.


Jean-Claude CIRET
Président de l’APEPAW

Evenements : CR DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 10/12/2010
Posté par JC_Ciret le 27/12/2010 15:35:42 (77 lecturesArticles du même auteur

Wissous me 11 décembre 2010 

Partager cet article

Repost 0
Published by apepaw
commenter cet article

commentaires

A.P.E.P.A.W.

Association pour l'environnement et le patrimoine de Wissous

totemNotre mission est de:

  • de sauvegarder, de protéger, d’améliorer l’environnement, le cadre de vie et les paysages de la commune.

  • de pérenniser l’aspect rural et l’activité agricole périurbaine et de proximité de Wissous

  • de préserver ses espaces naturels, ses parcs, ses domaines de toute urbanisation et agression intempestives.

  • de suivre tous les projets d’aménagements communaux, régionaux ou nationaux ayant des conséquences sur l’environnement, le cadre et les conditions de vie des habitants de la commune.

  • de préserver et de mettre en valeur le patrimoine immobilier et historique de Wissous

  • de faire des recherches sur le passé de la commune et de les publier (monographies, articles ...)

  • de sauvegarder et de réhabiliter son vieux village et de le redynamiser l’activité commerciale de celui-ci.

  • de promouvoir et de faire connaître le caractère exceptionnel de notre commune.

  • de participer à toute animation et manifestation participant à cet objectif.

 APEPAW

Accueil