Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 01:32

(Ce rapport a été approuvé à l’unanimité par l’Assemblé Générale de l’APEPAW du 21 janvier 2011)

L’année 2010 a été marquée par la disparition de deux de nos plus fidèles et plus anciens adhérents : M. Roland Lecerf et Mme Pierette Rembur. Nous allons nous recueillir une minute à leur mémoire. 

Au cours de l’année nous avons enregistré 8 adhésions et une démission. 

Dans les rapports d’activités des années précédentes nous faisions état des difficultés de dialogue de l’APEPAW avec la municipalité. En 2010 nous avons constaté une petite amélioration mais qui est loin d’être suffisante à notre avis. Notre association n’est toujours pas consultée pour les problèmes de sa compétence et elle découvre incidemment les projets et décisions de la municipalité et de la CAHB en matière d’environnement et de patrimoine.
L’APEPAW n’a pas rencontré le maire en 2010 et n’a obtenu qu’une seule réunion avec des élus. En fin d’année un entretien s’est déroulé avec M. Sylvain Directeur de Cabinet du maire. Il est prévu que ce genre de rencontres se poursuive en 2011 selon un rythme indéterminé.
Ce que nous disions l’année précédente sur l’état déplorable du patrimoine immobilier ancien reste malheureusement valable. Il continue à se dégrader. 


J’avais signalé lors de l’A.G. précédente, qu’atteint par la limite d’âge, mon intention de quitter mon poste de président de l’association au début 2012. Je faisais appel à candidature et malgré mes recherches j’en suis toujours au même point. Je renouvelle mon appel car à 75 ans je ne peux maintenir l’activité qui est nécessaire à la bonne marche de l’association. En attendant il nous faut renforcer notre Conseil d’Administration et toutes les bonnes volontés sont les bien venues. 

I-L’ENVIRONNEMENT

1/ Action contre le projet de liaison routière entre le boulevard de l’Europe et la rue Jean Mermoz
Au travers d’une enquête publique sur des modifications du Plan Local d’Urbanisme, l’APEPAW a découvert le projet de la municipalité de créer une route entre le boulevard de l’Europe et la rue Jean Mermoz. Notre association opposé à ce projet du fait des nuisances qu’il entraînerait a alerté la population en particulier les riverains. Le Comité de Quartier des Glaises a organisé une pétition qui a recueilli 258 signatures de riverains et le Conseil Consultatif de Montjean a également donné un avis négatif.
Suite à ces actions la municipalité a décidé en définitive de ne conserver qu’un cheminement piétonnier.

2/ Suivi des projets de RFF d’interconnexion sud des LGV

Le président a participé à plusieurs réunions du Conseil Consultatif de l’OIN ORSA et de la Gouvernance du Pôle d’Orly, au cours desquelles le tracé de la future interconnexion sud LGV et le positionnement de la gare TGV à Orly ont été abordés. A l’occasion de ces réunions les positions de l’APEPAW (ligne enterrée et gare au plus près de l’aéroport) ont été rappelées.
L’APEPAW a aussi été reçue par la Commission du Débat Public Interconnexion Sud LGV, et a participé aux réunions publiques que la commission a organisées. Notre association a rédigé un cahier d’acteur sur ce projet à voir sur le site www.wissous.info
Elle a aussi participé à des réunions sur le métro du Grand Paris, qui d’après le projet devrait passer sur le territoire de Wissous.

3/ Défense de l’espace naturel de la plaine de Montjean
Cette action a mobilisé une grande partie des forces et des disponibilités de l’association et de son président en particulier. Grâce à notre présence au sein des structures de concertation de l’OIN ORSA et du Pôle d’Orly, nous avons pu connaître les orientations et les projets de développement concernant la plaine de Montjean. Ils étaient très inquiétants car ils prévoyaient une forte urbanisation, le départ des pépinières de la ville de Paris et la disparition des terres cultivés. L’APEPAW a combattu ces orientations au sein des structures et est intervenu auprès de la ville de Paris, de la Région Ile de France en particulier pour donner les raisons de son opposition au départ des pépinières de la ville de Paris. 
Le président a pris contact avec Mme Mireille Ferri chef de projet auprès du maire de Fresnes et qui a la charge de diriger le nouveau syndicat intercommunal de la plaine de Montjean.
Aux dernières nouvelles les pépinières resteraient en place et un projet de PRIF sur une partie de la plaine de Montjean serait à l’étude à l’AEV de la Région.
Malheureusement il nous a pas été possible, malgré nos multiples demandes, d’avoir une concertation sur l’avenir de la plaine de Montjean avec la municipalité.
Un film DVD a été tourné en juin et juillet sur la plaine de Montjean destiné à mettre en valeur cet espace auprès des décideurs et de la population. Il sera disponible courant 2011.
L’APEPAW a participé pendant un temps à la mise en place d’un collectif d’associations essentiellement de Rungis, mais comme il s’est avéré que ses objectifs n’étaient pas compatibles avec les statuts de notre association, celle-ci a cessée sa collaboration.

4/ Participation à la Commission Consultative de l’Environnement de l’aéroport d’Orly.
Le président de l’APEPAW représente Essonne Nature Environnement au sein de cette commission.
Il s’y oppose à la réduction considérable des zones de bruit du futur Plan d’Exposition au Bruit (PEB) qui mettrait 100 ha d’espaces naturels de la commune à la disposition des aménageurs et qui risquerait de supprimer le droit à l’aide à l’insonorisation à de nombreux habitants de Wissous. Des articles sur le site de l’APEPAW détaillent ces questions.

5/ Participation au collectif de l’OIN Saclay (COLOS)
Le président représente Essonne Nature Environnement au sein de ce collectif associatif qui milite pour la sauvegarde et la mise en valeur du patrimoine et du cadre de vie du territoire couvert par l’OIN de Saclay dont fait partie Wissous. Ce collectif participe au débat sur le projet d’aménagement du plateau de Saclay (campus de recherche) et sur le métro du Grand Paris. COLOS est opposé à la partie Versailles Massy qui devrait traverser le plateau de Saclay. L’APEPAW étant à la limite des OIN de Saclay et de Orly Rungis Seine Amont (ORSA) peut avoir une vision globale des tous les projets de la région.

6/ Avis de l’APEPAW sur le Plan Local de Déplacement (PLD) de la CAHB
L’APEPAW a déposé dans le dossier d’enquête publique et envoyé au commissaire enquêteur son avis sur le PLD de la CAHB. Cet avis figure sur le site de l’association. 

7/ Position de l’APEPAW concernant les pistes cyclables sur Wissous.
A l’occasion du projet de réfection du chemin de la Vallée découvert lors de la réunion de la CAHB du 10 décembre 2010 l’APEPAW a donné à nouveau son avis à la municipalité sur la création de pistes cyclables sur le territoire de Wissous. Celui-ci est exposé sur le site de l’association. A nouveau l’APEPAW a insisté sur la mise en place d’un ovoïde sous la voie ferrée pour faire passer les circulations douces et ainsi supprimer les jeux tricolores.

II- LE PATRIMOINE

1/ Réalisation de panneaux pérennes d’exposition sur Wissous.
L’APEPAW avait prévu de réaliser en 2010 une série de panneaux d’exposition sur Wissous dans le style de ceux qui avaient été présentés à la Grange aux Dîmes en 2002, mais d’une qualité professionnelle permettant une conservation et une pérennité importante. 
Ces panneaux facilement transportables pourront être mis à disposition en particulier de la municipalité et du conseil général. L’action jugée prioritaire de la défense de la plaine de Montjean nous a amené à privilégier le tournage d’un DVD de promotion de celle-ci. Les panneaux d’exposition seront réalisés en 2011.

2/ Retour à l’appellation d’origine du domaine « Les Etangs ».
L’APEPAW militait depuis 2005 pour que le domaine « Les Etangs » retrouve son appellation d’origine et que les noms des aviateurs morts avec A. Clark le 6 février 1944 soient donnés à des allées du parc.
En collaboration avec la Comité des Anciens Elèves de Wissous, une demande dans ce sens a été faite près de la nouvelle municipalité qui l’a acceptée. L’appellation choisie définitivement est « Domaine Les Etangs/Espace A. Clark ». Les plaques des allées ont été dévoilées par la municipalité lors de la cérémonie du 7 février 2010. 

3/ Proposition de legs du patrimoine de l’APEPAW à la commune.
Afin que tout le patrimoine de L’APEPAW (documentations, droits de ses publications : monographies, DVD, dépliant touristique, cartes postales ..., ) ne soit pas perdu pour la commune au cas de disparition de l’association il a été proposé aux municipalités précédente et actuelle d’établir une convention par laquelle notre association lègue à la commune tout son patrimoine au cas où l’APEPAW serait dissoute.
La municipalité n’a pas répondu favorablement à cette proposition.
Pour prévenir le risque de disparition de ces archives, l’APEPAW va lancer un projet de numérisation de celles-ci, en particulier de l’ensemble des cartes postales anciennes sur Wissous de l’origine à la Libération. 

4/ Réédition de « Wissous au temps jadis »
Le tome I de la monographie « Wissous au temps jadis » est sur le point d’être épuisé. L’APEPAW a proposé à la municipalité de lui céder ses droits pour que la commune puisse en faire une réédition au cas où elle souhaiterait utiliser cet ouvrage pour ces besoins. Cette offre n’a pas débouchée.

5/ Pose d’une plaque commémorative de l’expérience d’aérostation de Dupuis-Delcourt.
L’APEPAW a proposé à la municipalité de prendre en charge la réalisation d’une plaque rappelant le premier envol le 7 novembre 1824 à partir du domaine de Montjean, de la flotille aérienne de l’aéronaute Dupuis-Delcourt. (voir article sur le site de l’APEPAW)

6/ Démolition de la fontaine dite de la « Coulette »
Depuis l’origine du domaine « Les Etangs » au XVII iéme siècle une fontaine existait dans le mur de la propriété situé Grande rue de la Vallée (maintenant rue du Général de Gressot). L’APEPAW a découvert dans Wissous Mag, la démolition de la fontaine à l’occasion du recalibrage de la voie. Elle s’est émue de cette nouvelle atteinte au patrimoine ancien de la commune d’autant que d’autres solutions étaient envisageables tout en conservant les objectifs de l’opération. On nous promet de construire une autre fontaine en réutilisant une partie de l’ancienne, mais où. Si c’est pour la mettre derrière deux rideaux de voitures en stationnement cela n’a pas beaucoup d’intérêt. Il faut qu’elle soit visible de la rue et mise en eau.

III – ACTIVITES DIVERSES
L’APEPAW était présente au forum des associations le dimanche 5 septembre au cours duquel le film documentaire DVD sur Wissous a été présenté en boucle. 
L’APEPAW a distribué en 2010, 2 bulletins (n° 27 et 28) « APEPAW INFORMATIONS » Le n° 28 n’a été distribué qu’aux adhérents. Un problème de distribution se pose. Nous avons besoin d’un responsable de cette distribution et de distributeurs. L’appel est lancé. Notre bulletin est très important.
L’APEPAW a déposé une gerbe à la gare de Wissous à la mémoire des déportés lors de la journée qui leur est consacrée. 
.Elle a commenté le samedi 16 octobre une visite de la commune en calèches (Attelages de Montjean) pour le Comité des Anciens Eléves de Wissous (CAEW)
Le président de l’APEPAW, membre du conseil d’administration d’Essonne Nature Environnement, a participé à 6 réunions de celui-ci au cours de l’année.
L’APEPAW a participé activement à la création de » l’Union des Associations de Wissous » qui dispose maintenant d’un site sur lequel on peut consulter toutes les activités des associations de la commune.
L’APEPAW a relayé le lancement par le Collectif des Conseils Consultatifs de Quartier de Wissous d’une pétition pour réclamer un débit normal internet permettant de respecter les prestations « triple play ».
Le conseil d’administration de l’APEPAW s’est réuni 9 fois dans l’année 2009.

Le Président 

Vie de l'association : RAPPORT MORAL ET D'ACTIVITE 2010 DE L'APEPAW
Posté par JC_Ciret le 25/1/2011 16:38:33 (109 lecturesArticles du même auteur

RAPPORT MORAL ET D’ACTIVITE DE L’APEPAW POUR L’ANNEE 2010 

Partager cet article

Repost 0
Published by apepaw
commenter cet article

commentaires

A.P.E.P.A.W.

Association pour l'environnement et le patrimoine de Wissous

totemNotre mission est de:

  • de sauvegarder, de protéger, d’améliorer l’environnement, le cadre de vie et les paysages de la commune.

  • de pérenniser l’aspect rural et l’activité agricole périurbaine et de proximité de Wissous

  • de préserver ses espaces naturels, ses parcs, ses domaines de toute urbanisation et agression intempestives.

  • de suivre tous les projets d’aménagements communaux, régionaux ou nationaux ayant des conséquences sur l’environnement, le cadre et les conditions de vie des habitants de la commune.

  • de préserver et de mettre en valeur le patrimoine immobilier et historique de Wissous

  • de faire des recherches sur le passé de la commune et de les publier (monographies, articles ...)

  • de sauvegarder et de réhabiliter son vieux village et de le redynamiser l’activité commerciale de celui-ci.

  • de promouvoir et de faire connaître le caractère exceptionnel de notre commune.

  • de participer à toute animation et manifestation participant à cet objectif.

 APEPAW

Accueil