Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2014 6 25 /01 /janvier /2014 15:06

Association

POUR L’ENVIRONNEMENT

ET LE PATRIMOINE DE WISSOUS                                        Wissous le 14 janvier 2014

 

 

 

RAPPORT MORAL ET D’ACTIVITE DU PRESIDENT DE L’APEPAW

POUR L’ANNEE 2013

Ce rapport a été adopté à l’unanimité par l’Assemblé Générale du 24/01/2014

 

 

L’année 2013 a été marquée par le dénouement décevant de notre recours auprès du Tribunal Administratif de Versailles contre le bétonnage du domaine protégé Les Etangs. Nous y reviendrons, mais la condamnation injuste à payer 1000 euros à la municipalité a soulevé une vague de soutien et d’adhésions. Cette élan de solidarité  a permis à l’APEPAW de provisionner la somme nécessaire pour faire face à cette dépense non prévue. Pour le moment la municipalité ne s’est pas manifestée mais on ne sait pas ce que sera sa position après les élections municipales si celles-ci lui sont favorables. Nous demanderons aux autres candidats leur attitude concernant cette amende. Au cas où la nouvelle municipalité décidait de ne pas réclamer les 1000 euros,  l’APEPAW envisagera  le remboursement des sommes récoltées.

L’autre action importante de l’APEPAW aura été la tentative de mobiliser la municipalité et les associations autour d’un programme local de commémoration du centenaire de la guerre de 14/18. La municipalité et les associations à part quelques unes n’ont pas répondu à nos sollicitations. Nous espérons qu’après les élections nous aurons plus de succès.

Pendant trois ans l’APEPAW n’a pas demandé de subvention à la commune. Pour 2014 elle a déposé une demande uniquement pour financer les manifestations dans le cadre du Centenaire de 14/18.

Quoiqu’il arrive, l’année 2014 sera la dernière qui me verra présider l’APEPAW. J’espère qu’une nouvelle équipe se manifestera  de façon à préparer la passation  de pouvoir en cours d’année.

 

 

1-L’ENVIRONNEMENT

 

1/  Défense de l’intégrité du domaine Les Etangs/Espace A. Clark

 

Recours auprès du Tribunal Administratif pour la sauvegarde du domaine Les Etangs.

 

Après plus de 2 ans procédure juridique, le Tribunal Administratif de Versailles a clôt l’instruction le 29 octobre  2012. L’APEPAW a continué de manifester son opposition au bétonnage du domaine Les Etangs en particulier lors de l’inauguration du skate parc au mois de mai 2013 par un rassemblement avec banderoles d’une cinquantaine de personnes auprès de celui-ci. Cette manifestation a été relayée par la presse.

C’est pendant la trêve estivale fin juillet que l’APEPAW a été informée de la décision du Tribunal qui la déboutait de son recours pas sur le fond, mais parce que notre association avait demandé l’annulation de la délibération décidant la réalisation du skate parc alors qu’il aurait fallu attaquer la déclaration préalable des travaux de construction du skate parc. Il est étonnant que les avocats de la municipalité n’aient jamais évoqué cette raison de non recevabilité de notre recours dans leurs différents mémoires et que le Tribunal l’utilise au bout de 2 ans. Il est certains que si l’APEPAW avait eu les moyens de recourir à l’aide d’un avocat (400 euros de l’heure)  notre recours aurait été mieux orienté. Notre association a essayé sans succès d’avoir une aide juridique de sa fédération Essonne Nature Environnement. Pour l’avenir l’APEPAW sait qu’il faut faire des recours contre les permis de construire et pas contre les délibérations d’où ils découlent.

Ce jugement était assorti d’une pénalité de 1000 euros à verser à la municipalité. Cette somme représente à peu près le total des cotisations de l’APEPAW. Nous avons donc lancé, avec succès, un appel aux dons pour faire face à cette dépense menaçant les finances de l’association. Grace à la solidarité de la population l’APEPAW pourra faire face.

 

 

Défense du pavillon du gardien du domaine Les Etangs

 

L’APEPAW au cours de l’année a mené une bataille intense contre la destruction du pavillon des 17°/18° siècles dit du gardien du domaine Les Etangs programmé par la municipalité. Ce pavillon, remarquable d’après les architectes du patrimoine, vient en troisième position des bâtiments à conserver après l’église et la grange aux dîmes. En 2008 la municipalité actuelle s’était engagée à le restaurer. A l’abandon depuis des décennies son aspect extérieur peut encore être sauvé d’après les spécialistes des bâtiments anciens de. La facture serait divisée par deux par rapport au coût du projet de la municipalité. L’extension de la bibliothèque peut se faire dans le cadre du pavillon rénové.

 

Notre association a manifesté son opposition au conseil municipal, ainsi qu’à toutes les autorités politiques locales, départementales, régionales et même nationales pouvant influer sur la décision de la municipalité ne serait-ce qu’à travers les subventions. Elle a alerté la population par ses bulletins d’information et lancé une pétition sur internet.

Maintenant l’avenir du pavillon est entre les mains des électeurs.

 

Construction d’un bâtiment impactant 5000 m2 du domaine Les Etangs

 

L’APEPAW a aussi manifesté son opposition à la construction encore dans le domaine Les Etangs d’un Accueil de Loisir Sans Hébergement qui impacterait 5000 m2 du parc à la place des aires de jeux. Cet ALSH pourrait très bien être construit ailleurs et pas dans ce domaine normalement protégé considéré, par cette municipalité, comme réserve foncière. Venant après le skate parc ce projet est une provocation envers la population qui veut préserver cet espace naturel.

Notre association est intervenue auprès du conseil municipal et les autorités locales, départementales et régionales (Agence des Espaces Verts)

Malgré tout le Conseil Général a passé avec la municipalité un Contrat de Territoire avec à la clef une subvention de l’ordre de 400 000 euros pour l’ALSH. L’APEPAW a essayé d’intervenir lors de la signature de ce contrat mais la parole lui a été refusée.

Notre association a également informé et alerté la population de ce projet décidé sans concertation ni information.

 

2 – Aménagement du chemin de la Vallée

 

L’APEPAW, a réussi à savoir que les 750 000 euros de subvention obtenus par la municipalité pour réaliser une piste cyclable chemin de la Vallée ont été accordés à partir d’un dossier qui ne correspond pas à ce qui a été réalisé. Ils devaient financer une piste cyclable à deux voies et pas à une seule. L’APEPAW avant le début des travaux avait annoncé qu’une piste à deux voies était irréalisable.

 

3 – Le Legs Dhommée

 

L’APEPAW est très attachée aux bâtiments très intéressants du 19° legs Dhommée au point de vue architectural, qui font partie du patrimoine communal et de son passé.. Ces bâtiments malheureusement à l’abandon depuis longtemps sont menacés de destruction par un projet immobilier de la municipalité.

Notre association a fait savoir à celle-ci son opposition à la destruction des bâtiments du legs Dhommée qui doivent être restaurés pour accueillir les personnes âgées comme le veut le legs.

Malgré des assurances verbales, l’APEPAW a constaté dans le dossier d’enquête publique consacré à ce projet qu’il n’était pas prévu de conserver les bâtiments actuels. Notre association a déposé ses remarques lors de cette enquête et restera très vigilante.

 

4 – La plaine de Montjean

 

L’APEPAW a ou plutôt avait un représentant au sein du Comité Consultatif du Syndicat Intercommunal de la Plaine de Montjean qui a, malheureusement comme le syndicat lui-même, sombré corps et biens en 2013. Beaucoup d’argent a été dépensé pour pas grand-chose. Les bureaux d’études sollicités ont élaboré des projets irréalistes et même farfelus. Le syndicat était animé principalement par la municipalité de Fresnes qui espérait pouvoir faire délocaliser les pépinières de la ville de Paris. Quand cet espoir a disparu la Mairie de Fresnes s’est désintéressée du Syndicat, lequel n’a pas survécu. Il ne semble pas qu’il y ait eu une bonne entente entre les trois municipalités de Fresnes, Rungis et Wissous. Ce syndicat devrait peut être repartir sur d’autres bases après les prochaines élections.

 

 

7 – Divers

 

Le président de l’APEPAW, n’a pas demandé le renouvellement de son mandat au sein du  Conseil d’Administration d’Essonne Nature Environnement(ENE). Il représente toujours  ENE à la Commission Consultative de l’Environnement de l’aéroport d’Orly (CCE Orly) et à l’Autorité de Contrôle des Nuisances Aéroportuaire (ACNUSA)

 

Le président de l’APEPAW membre du Collectif de l’OIN de la plaine de Saclay (COLOS) participe aux travaux de celui-ci. Wissous est dans le périmètre de cet OIN.

 

 

II- LE PATRIMOINE

 

  1. Réalisation d’un DVD d’archives des cartes postales anciennes sur Wissous

     

    La réalisation de ce DVD est quasiment terminée. Un premier exemplaire circule actuellement au sein du Conseil d’Administration pour recueillir l’avis et les remarques. Il sera disponible rapidement.

     

    Il répertorie de l’ordre de 220  cartes postales anciennes. Les clichés ne sont pas tous de bonne qualité car ils ne proviennent pas obligatoirement de cartes postales originales. Le but esr avant d’inventorier toutes les cartes postales éditées sur Wissous.

     

  2. Commémoration du Centenaire de la guerre de 14/18

     

    En avril 2013 l’APEPAW a établi un projet de manifestations à l’occasion de la commémoration à Wissous du Centenaire de la guerre de 14/18. Ce programme a été proposé aux instances nationales de la Commémoration et a été labellisé comme une dizaine d’autres dans l’Essonne ;

    Notre association a contacté  aussitôt la municipalité et les associations les enseignants afin de créer un Comité du Centenaire à Wissous qui piloterait les manifestations, mais elle n’a reçu aucune réponse positive. Les manifestations labellisées peuvent prétendre jusqu’à 40 % de subvention mais les demandes doivent être déposées au plus tard au début de cette année. Dans sa demande de subvention à la commune cette année l’APEPAW a proposé un plan de financement des manifestations au début novembre 2013. Nous n’avons pas de nouvelles.

    Malgré cette carence, l’APEPAW a  pris le risque de retenir à ses frais une exposition itinérante pour la fin novembre 2014. Elle a demandé  la réservation d’un local communal à la municipalité qui n’a pas répondu. Les restaurateurs de la grange aux dîmes sont prêts à accueillir cette exposition en cas de défection de la municipalité.

    Elle voudrait présenter lors de cette exposition des souvenirs et des documents spécifiquement wissoussiens. Elle fait appel à la population de la commune qui aurait des lettres, des photos, des vêtements, ou tout autre objet se rapportant à la guerre de 14/18.

    Elle a pris contact avec un transporteur pour organiser une visite du mémorial 14/18 de Meaux, destinée aux enfants des écoles. Pour que ce projet se réalise il faudra une entente avec les enseignants et une aide financière.

    Une conférence et la projection d’un film sur la guerre de 14/18 sont également envisagées avec la participation ci possible du Ciné Club de  Wissous qui a ce jour n’a pas répondu à nos sollicitations.

     

    Nous espérons qu’après les élections une amélioration de la concertation qui permettra une collaboration fructueuse avec la nouvelle municipalité pour réaliser ce programme de commémoration du Centenaire.

     

     

     

    3 – Opération portes ouvertes des artistes

     

    A l’initiative de la Serre de Wissous, une opération ‘portes ouvertes des artistes’ a été organisée en juin 2013. L’APEPAW a été associée à cette manifestation en réalisant un jeu d’énigmes qui faisait appel à des connaissances historiques et territoriales de Wissous. Notre association a doté ce jeu d’un prix composé des deux monographies « WISSOUS AU TEMPS JADIS »

     

    La Municipalité a repris cette initiative et l’a amplifiée pour en faire  en 2014 un festival de l’artiste à l’œuvre. L’APEPAW n’a pas été sollicitée, comme l’année précédente, alors qu’elle aurait pu faire quelques propositions.

     

     

    III- ACTIVITES DIVERSES

     

     

    L’APEPAW a participé au forum des associations le dimanche 8 septembre 2013 au cours duquel un DVD sur les cartes postales anciennes de Wissous a été projeté en boucle.  

     

    L’APEPAW a distribué en 2013, 2 bulletins « APEPAW INFORMATIONS » avec une nouvelle présentation..

     

    Notre association a déposé une gerbe à la gare de Wissous à la mémoire des déportés lors de la journée qui leur est consacrée chaque année.

     

     

    Le Président

     

Partager cet article

Repost 0
Published by apepaw
commenter cet article

commentaires

A.P.E.P.A.W.

Association pour l'environnement et le patrimoine de Wissous

totemNotre mission est de:

  • de sauvegarder, de protéger, d’améliorer l’environnement, le cadre de vie et les paysages de la commune.

  • de pérenniser l’aspect rural et l’activité agricole périurbaine et de proximité de Wissous

  • de préserver ses espaces naturels, ses parcs, ses domaines de toute urbanisation et agression intempestives.

  • de suivre tous les projets d’aménagements communaux, régionaux ou nationaux ayant des conséquences sur l’environnement, le cadre et les conditions de vie des habitants de la commune.

  • de préserver et de mettre en valeur le patrimoine immobilier et historique de Wissous

  • de faire des recherches sur le passé de la commune et de les publier (monographies, articles ...)

  • de sauvegarder et de réhabiliter son vieux village et de le redynamiser l’activité commerciale de celui-ci.

  • de promouvoir et de faire connaître le caractère exceptionnel de notre commune.

  • de participer à toute animation et manifestation participant à cet objectif.

 APEPAW

Accueil