Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 10:00

Association

POUR L’ENVIRONNEMENT

ET LE PATRIMOINE DE WISSOUS                                     Wissous le 29 décembre 2012

 

 

 

RAPPORT MORAL ET D’ACTIVITE DU PRESIDENT DE L’APEPAW

POUR L’ANNEE 2012

 

 

En cette fin d’année, nous constatons un léger tassement du nombre des adhérents de l’APEPAW. La plupart des personnes qui nous ont quittés sont proches de la municipalité. Elles ne supportaient plus sans doute l’opposition de notre association au grave préjudice dont est victime le patrimoine  environnemental et architectural de la commune en particulier le domaine Les Etangs/Espace A. Clark. Entre le respect de son engagement associatif et la politique partisane il faut choisir.

 

Depuis plusieurs années, je signale à chaque assemblée générale mon intention de passer le témoin, mais malheureusement personne ne se propose de me remplacer. Mon souci est de quitter mes fonctions après avoir réglé certains problèmes en particulier celui de la sauvegarde des publications et des archives de l’APEPAW.

Comme il n’a pas été possible d’y intéresser la municipalité actuelle, je poursuivrai ma tache en fonction de mes possibilités physiques jusqu’aux prochaines élections municipales en espérant que la nouvelle équipe répondra favorablement à notre proposition de céder gratuitement à la commune tout le patrimoine de notre association au cas où celle-ci viendrait à disparaitre.

 

Les années précédentes les contacts avec la municipalité étaient rares, mais cette année l’APEPAW n’a eu pratiquement aucun dialogue avec celle-ci. Il faut dire que le recours de notre association auprès du Tribunal Administratif de Versailles contre les atteintes à l’intégrité du domaine Les Etangs n’a pas contribué à améliorer des relations déjà mauvaises.

 

Au cours de cette année 2012, les statuts de l’APEPAW ont été modifiés lors d’une assemblée générale extraordinaire.et déposés à la Sous Préfecture de Palaiseau.

 

Pour la troisième année consécutive l’APEPAW n’a pas demandé de subventions. Elle n’en a jamais demandé pour son fonctionnement et elle ne peut envisager des projets de quelque importance compte tenu en particulier de l’attitude de la municipalité qui rejette tout ce que notre association propose.

 

1-L’ENVIRONNEMENT

 

1/  Défense de l’intégrité du domaine Les Etangs/Espace A. Clark

 

Recours auprès du Tribunal Administratif pour la sauvegarde du domaine Les Etangs.

 

L’APEPAW, après des courriers, des messages et un recours gracieux auprès de la municipalité restés sans réponse, a déposé un recours le 7 septembre 2011 auprès du Tribunal Administratif de Versailles pour la sauvegarde du domaine Les Etangs mis à mal par son bétonnage avec un skate parc de 3000 m2. Ce domaine a été acheté par la commune au moyen de subventions de l’Agence des Espaces Verts à la condition qu’il reste en espace naturel.

 La municipalité par un mémoire en défense de son avocat a répondu le 15 mars 2012.

L’APEPAW a répliqué à ce mémoire en défense le 11 avril 2012.  Cette réplique a donné lieu à un 2° mémoire en défense de l’avocat de la commune reçu le 14 août 2012.

L’APEPAW a répondu à ce deuxième mémoire en défense le 26 septembre 2012

Le Tribunal Administratif après avoir fixé la clôture de l’instruction au 8 octobre 2012 l’a reportée au 29 octobre sans doute à la demande de la partie adverse.

A ce jour, nous attendons la décision du Tribunal Administratif qui décidera du sort du domaine Les Etangs. Si l’APEPAW était déboutée, rien ne pourrait ensuite empêcher le démantèlement de celui-ci.  En effet, la municipalité prévoit d’y construire un bâtiment  impactant 3000 m2.

 

             

2 – Aménagement du chemin de la Vallée

 

L’APEPAW, qui milite depuis toujours pour l’aménagement de véritables pistes cyclables sur la commune et pour la mise en place d’un ovoïde sous la voie ferrée pour les circulations douces,  a trouvé scandaleux que 750 000 euros de subventions publiques du Conseil Général et de la CAHB  soit attribués pour la réalisation chemin de la Vallée d’une demi piste cyclable inutile. Malgré de nombreuses interventions de l’APEPAW aucune explication n’a été donnée par les collectivités en question. L’omerta règne.

 

3 – Aménagement de la Ligne du RER C Massy/Valenton

 

L’APEPAW a participé activement au début de la concertation organisée par Réseau Ferré de France sur les aménagements de la ligne du RER C Massy/Valenton. Elle a fait des  propositions mais elle s’est vite rendu compte que RFF voulait faire passer son projet et rejetait tous les autres. Il a seulement accepté quelques modifications de détail en particulier concernant les protections phoniques qui sont devenues les seuls sujets des réunions. L’APEPAW n’a pas voulu cautionner cette pseudo concertation qui va conduire à une augmentation importante du trafic sur la ligne C du RER et à  un accroissement des nuisances pour les riverains de la voie de chemin de fer en particulier pour ceux de Wissous.

 

4 – Schéma Directeur de la Région Ille de France.(SDRIF)

 

Le SDRIF de 2008, voté par le Conseil Régional, ayant été déclaré incompatible avec le Grand Paris par le Conseil d’Etat, il a été réétudié en 2012. L’APEPAW a suivi de près l’évolution du dossier et a eu l’occasion de faire ses remarques lors d’un entretien avec le Vice-président du Conseil Régional en charge du SDRIF en particulier en ce qui concerne la commune, ses environs et les plaines de Montjean et du sud de Wissous.

 

Un projet a vu le jour en juin 2012 qui, après concertation, a débouché en octobre  2012 sur une version présentée au Conseil Régional. Au cours de cette présentation de nombreux amendements ont été déposés. L’action et les positions de l’APEPAW concernant le SDRIF sont exposées sur le site de l’association.

Le projet définitif du SDRIF fera l’objet d’une enquête publique en 2013.

 

5 – La plaine de Montjean

 

L’avenir de la plaine de Montjean est conditionné en grande partie par le nouveau SDRIF. L’APEPAW a contribué à faire évoluer celui-ci dans le sens de la préservation des pépinières de la ville de Paris, des terres agricoles et des espaces naturels et d’une urbanisation limitée dans la continuité de l’existant. Selon nos informations ces orientations seraient respectées par le SDRIF.

L’APEPAW a un représentant au sein du Comité Consultatif du Syndicat Intercommunal de la Plaine de Montjean. Elle a participé d’une façon assidue et constructive aux réunions du Comité. Le 19 décembre le Collectif associatif de Montjean où Rungis est hégémonique, a présenté au Comité une étude sur la plaine de Montjean. L’APEPAW a commenté cette étude qui à notre avis n’est pas favorable à Wissous. Il est dommage qu’aucun dialogue n’ait été possible entre l’APEPAW et ce Collectif, car cela aurait certainement permis d’élaborer une étude plus consensuelle.

 

6 – Le métro du Grand Paris

 

L’APEPAW a milité activement pour que la portion de la ligne verte du futur métro du Grand Paris entre Massy et Orly soit enterré. Cette solution semblait avoir été entérinée, mais le rapport Auzannet paru en fin d’année la remet en question. Il préconise maintenant une ligne aérienne qui viendrait se raccorder à l’actuelle voie d’Orlyval au niveau de Wissous. L’APEPAW s’opposera à ce projet qui entrainera des nuisances supplémentaires pour la commune sans aucun avantage puisqu’il n’est pas prévu d’arrêt du métro à Wissous.

 

7 – Divers

 

Le président de l’APEPAW, membre du Conseil d’Administration d’Essonne Nature Environnement, représente celui-ci à la Commission Consultative de l’Environnement de l’aéroport d’Orly (CCE Orly) et à l’Autorité de Contrôle des Nuisances Aéroportuaire (ACNUSA)

Il vient d’être renouvelé dans cette fonction par le préfet de Région.

 

L’APEPAW participe aux réunions organisées par la CAHB dans le cadre de l’Agenda 21.

 

Le président de l’APEPAW membre du Collectif de l’OIN de la plaine de Saclay (COLOS) participe aux travaux de celui-ci. Wissous est dans le périmètre de cet OIN.

 

 

II- LE PATRIMOINE

 

Les problèmes environnementaux ont beaucoup accaparé l’APEPAW en 2012. Les projets culturels proposés par l’association nécessitant l’accord de la municipalité ont été refusés. Citons en particulier les manifestations sur l’aéronautique en la mémoire du pionnier Dupuis-Delcourt, l’exposition sur l’Amiral Mouchez et Guillaume Bigourdan, la donation à la commune des archives et du patrimoine de l’association.

La municipalité n’a également pas répondu à notre proposition de récupérer aux frais de l’association les morceaux d’anciennes pierres tombales pavant les abords du lavoir pour les placer sur les murs de l’église

L’APEPAW a proposé sans succès à la municipalité d’appeler « Quai des Déportés » le parking réalisé sur le quai au bord duquel étaient garés les wagons qui emportaient les déportés vers les camps de la mort. Notre association s’était engagée à prendre à sa charge une plaque commémorative.

 

1/ Action contre la destruction du pavillon du gardien du domaine Les Etangs

 

Après s’être engagée à restaurer à l’identique l’extérieur de ce pavillon remarquable des 17°/18° siècle, la municipalité a décidé de le détruire pour faire un agrandissement moderne de la bibliothèque, au lieu d’aménager l’intérieur comme promis. L’entrée monumentale, la cour  pavée, et l’animalerie sont aussi condamnés. Il est même question de couvrir l’extension nouvelle par une terrasse (sic).

Naturellement, les interventions de l’APEPAW auprès de la municipalité pour s’opposer à cette atteinte non justifiée  au patrimoine historique de la commune sont restées sans réponses.  Une décision aussi importante pour l’image de Wissous aurait mérité d’un minimum de concertation.

L’APEPAW a alerté  la Direction Régionale de l’Architecture et de la Culture, la Ministre de la Culture, l’Architecte des Monuments Historiques, le Préfet, le Conseil Général et la CAHB qui subventionne cette opération désastreuse pour le patrimoine.

Notre association continuera son action en espérant une mobilisation de la population.

 

2/ - Edition d’un dépliant sur l’APEPAW.

 

L’APEPAW a réalisé un dépliant type flyer qui présente les buts, les missions et les activités de l’association, et sur lequel figure un bulletin d’adhésion.

 

3/ – Projection des films DVD « Il était une fois Wissous »

 

L’APEPAW a présenté à la population au centre St Exupéry 2 documentaires réalisés par l’association sur Wissous et la plaine de Montjean, ainsi qu’un troisième sur le petit train l’Arpajonnais qui passait à Wissous jusqu’en 1936. Plus d’une centaine de personnes a assisté à cette séance gratuite.

 

Le DVD sur l’Arpajonnais a été projeté ensuite aux enfants de l’Ecole Victor Baloche en collaboration avec les enseignants.

 

III – ACTIVITES DIVERSES

 

L’APEPAW a participé au forum des associations le dimanche 6 septembre au cours duquel le film documentaire DVD sur la plaine de Montjean était présenté en boucle.

 

L’APEPAW a distribué en 2012, 3 bulletins « APEPAW INFORMATIONS »  Nous n’avons pas pu encore en 2012 améliorer la présentation de ce bulletin.

 

Le membre du Conseil d’Administration en charge de notre site internet, a quitté Wissous et l’APEPAW en supprimant l’hébergement de www.wissous.infoalors que l’association avait payé  cet hébergement pour encore plusieurs années.

A la place l’APEPAW a ouvert un blog http://apepaw.over-blog.com/

 

Notre association a déposé une gerbe à la gare de Wissous à la mémoire des déportés lors de la journée qui leur est consacrée chaque année.

 

 

Le Président

 

Partager cet article

Repost 0
Published by apepaw - dans Activités
commenter cet article

commentaires

A.P.E.P.A.W.

Association pour l'environnement et le patrimoine de Wissous

totemNotre mission est de:

  • de sauvegarder, de protéger, d’améliorer l’environnement, le cadre de vie et les paysages de la commune.

  • de pérenniser l’aspect rural et l’activité agricole périurbaine et de proximité de Wissous

  • de préserver ses espaces naturels, ses parcs, ses domaines de toute urbanisation et agression intempestives.

  • de suivre tous les projets d’aménagements communaux, régionaux ou nationaux ayant des conséquences sur l’environnement, le cadre et les conditions de vie des habitants de la commune.

  • de préserver et de mettre en valeur le patrimoine immobilier et historique de Wissous

  • de faire des recherches sur le passé de la commune et de les publier (monographies, articles ...)

  • de sauvegarder et de réhabiliter son vieux village et de le redynamiser l’activité commerciale de celui-ci.

  • de promouvoir et de faire connaître le caractère exceptionnel de notre commune.

  • de participer à toute animation et manifestation participant à cet objectif.

 APEPAW

Accueil