Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 23:58

Dans un précédent article en date du 6 juin 2009 (voir sur le site wissous.info) l’APEPAW présentait les solutions élaborées par Réseau Ferré de France (RFF) pour réaliser une interconnexion en site propre des lignes TGV au sud de Paris entre Massy et Valenton. 

Cette ligne doit passer au nord de Wissous, aussi l’APEPAW suit de très près ce dossier car cette nouvelle Ligne à Grande Vitesse (LGV) risque d’avoir des conséquences très néfastes sur l’environnement de Wissous si la solution consistant à doubler purement et simplement la ligne C du RER était retenue. Nous aurions 3 lignes ferroviaires en parallèle sur cent mètres de large. En plus de l’augmentation importante des nuisances sonores, Wissous serait encore plus enclavé : à l’ouest 13 voies d’autoroutes, à l’est l’aéroport d’Orly, au nord 3 lignes ferroviaires. 

Naturellement l’APEPAW s’oppose à cette solution et demande que soit retenu un des deux autres projets de RFF dans lequel la ligne TGV est enterrée (souterraine ou recouverte). C’est cette position que nous avons soutenue lors de nos contacts avec RFF.

A l’origine cette interconnexion avait pour but de désengorger la ligne C du RER par laquelle transitaient aussi les TGV et de desservir l’aéroport d’Orly. Cette cohabitation est devenue incompatible avec un bon fonctionnent du RER C et des TGV qui sont très pénalisés en temps et en régularité dans le contournement de Paris. 

Depuis le problème s’est compliqué avec :
- la création de l’Opération d’Intérêt National Orly Rungis Seine Amont (OIN ORSA) géré par l’Etablissement Public d’Aménagement Orly Rungis Seine Amont EPA ORSA) présidé par le président du Conseil Général du Val de Marne
- La création du Pôle d’Orly présidé par les présidents des Conseils Généraux de l’Essonne et du Val de Marne dont le périmètre englobe des communes des deux départements. Les objectifs des deux structures ne sont pas toujours compatibles. 
- la création du Grand Paris qui prévoit la réalisation d’une ligne de métro entre Massy et Orly laquelle passerait donc sur le territoire de Wissous.






RFF, l’ADP et ses trois structures n’ont pas les mêmes approches concernant la question des transports en commun dans le secteur qui nous intéresse et en particulier le rôle que doit jouer le TGV et sa gare d’Orly.
Si l’on privilégie la connexion rapide entre le TGV et l’avion, la gare doit se trouver au plus près de l’aéroport et au mieux au dessous de celui-ci. 
Si on désire que la gare TGV desserve simultanément l’aéroport et le coeur du Pôle d’Orly, la gare doit être implantée près de celui-ci mais en liaison très rapide avec l’aéroport sans rupture de charge (au moyen d’un tapis roulant par exemple)
Et puis il y a les partisans d’une énorme gare multimodale loin de l’aéroport où convergeraient le TGV, le métro, le tramway, le RER C ; le TVM et le VAL. Celui-ci serait maintenu pour emmener les voyageurs à l’aéroport d’Orly, et donc contrairement à ce qui existe à Roissy, il y aurait une rupture de charge avec tous les inconvénients pour les passagers en temps et en fatigue. Le coût d’une telle gare serait considérable avec le risque que pour équilibrer les comptes la LGV ne soit pas enterrée. 

Cette solution présente un grand danger pour Wissous, car cet énorme complexe serait réalisé au niveau du sol et peut être à la Fraternelle dont le lotissement devrait sans doute être rasé. 
Naturellement dans ce cas la solution d’un doublement à niveau de la ligne C pour la LGV aurait la préférence des promoteurs. 

Un débat public doit s’ouvrir à la fin de l’année sur le projet d’interconnexion sud des LGV, sur la création d’une gare TGV sur le territoire du Pôle d’Orly et sur le projet du métro automatique du Grand Paris qui passera sur le territoire de Wissous. 

En préparation à ce débat l’APEPAW, qui est membre de la gouvernance du Pôle d’Orly et du Conseil Consultatif des Acteurs Economiques et Sociaux de l’OIN ORSA., est appelée à donner son avis lors de consultations diligentées par ces organismes. Il serait souhaitable que la Municipalité de Wissous organise une information sur ces projets très importants pour la commune et donne son avis publiquement.

En parallèle avec ces projets, RFF prévoit des modifications de la ligne C du RER au niveau d’Antony et entre Orly et Villeneuve le Roi. A l’est les travaux vont débuter prochainement. Du côté d’Antony le projet initial a du être revu sous la pression des associations de riverains et d’élus locaux. 
RFF a présenté un nouveau projet, avec une ligne enterrée au niveau d’Antony, plus soucieux de l’environnement. Cette ligne ressortirait sur le territoire de Wissous. Ces modifications peuvent préfigurer ce que sera ultérieurement la LGV définitive. Le Conseil Régional a donné son accord et les subventions pour financer les études de ce nouveau projet. L’APEPAW qui est membre de l’association CELFI de défense des riverains de la future ligne LGV suivra de très près le développement de ces études. On nous promet une augmentation de la cadence du RER C qui passerait de la ½ heure au ¼ d’heure entre Pont de Rungis et Massy et celle des TGV qui doublerait. Pour Wissous, qui ne voit que passer les trains, cela n’apportera que des nuisances supplémentaires. 
Et l’ouverture de la gare de Wissous du RER C dans tout cela ?

Toutes les interventions de l’APEPAW dans ce sens se sont heurtées à un refus de RFF et du STIF pour des raisons de saturation de la ligne unique RERC/TGV. On nous a laissé entendre que cette ouverture était envisageable quand la ligne C serait libérée du TGV. Malheureusement il n’est jamais question de cette ouverture dans les projets évoqués ci-dessus. Nous avons des raisons de nous inquiéter. 
Wissous sera t il condamné éternellement à regarder passer les trains .... comme qui v

Divers : PROJET INTERCONNEXION LGV SUD
Posté par JC_Ciret le 1/9/2010 20:04:01 (251 lecturesArticles du même auteur

NOUVELLES SUR LE PROJET DE LA LGV D’INTERCONNEXIONS SUD



Repost 0
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 23:44

Le questionnaire a été envoyé aux principales listes de 19 février. Les réponses du Parti Socialiste sont arrivées à l’APEPAW après l’envoi à l’imprimeur de notre bulletin d’information et donc n’ont pu figurer sur celui-ci. Les délais avaient été bien spécifiés. Nous avons jugé intéressant et juste de les publier sur notre site.


1/ Pour l’interconnexion sud LGV en site propre RFF propose trois solutions 
- 2 solutions avec des lignes presque entièrement enterrées et une gare TGV souterraine au coeur d’Orly ou sous l’aéroport. 
- 1 solution consistant en un simple doublement de la ligne C du RER avec une gare au Pont d’Orly où à la Fraternelle.

Quelle solution défendrez vous au Conseil d’Ile de France ?

Réponse du PS : Pour notre part, nous préconisons davantage la solution de doublement de la ligne C du RER car c’est la moins coûteuse et donc celle qui a le plus de chance de voir rapidement le jour. ceci dit un tel équipement demande une forte concertation entre les 3 départements concernés les communes et les usagers et nous préconisons, comme pour le SDRIF une forte concertation sur ce sujet afin de répondre au mieux aux réels besoins du secteur en matière de transports en commun et pas seulement aux liaisons entre milieux d’affaire.

2/ Afin de permettre uniquement à la commune de Fresnes d’urbaniser les terrains d’excellente qualité des pépinières de la Ville de Paris, celle-ci aurait acceptée de les délocaliser, alors que ces pépinières sont très bien situées et bien équipées.

Quelle attitude prendrez vous concernant ce projet de délocalisation ?

Réponse du PS : Ces espaces doivent rester agricoles et si les pépinières de Paris devaient être délocalisées, il faudrait redonner ces espaces à des projets d’agriculture de proximité.

3/ EPA ORSA gouvernance de l’OIN ORSA prépare l’urbanisation de la plaine de Montjean (250 ha) qui s’étend sur les trois communes de Wissous, Rungis et Fresnes. 

Soutiendrez vous ces projets où défendrez vous la conservation de cet espace naturel et de respiration, pour en faire un grand parc régional ?

Réponse du PS : Nous suggérons que ces espaces naturels sur les 3 communes de Montjean, se constituent en association regroupant exploitants et communes afin d’y développer un projet agricole comme nous l’avons fait en Essonne avec le Triangle Vert des villes maraîchères du Hurepoix. Dès lors il serait souhaitable que ces trois communes délibèrent pour la création d’un PRIF (Périmètre Régional d’Intervention Foncière), que la région puisse ainsi se porter acquéreur et y installe du maraîchage de proximité, ou un aménagement naturel. C’est la mission de l’Agence des Espaces verts de la Région Ile de France.

4/ Considérez vous qu’il faille conserver une agriculture périurbaine de proximité (maraîchage, AMAP par exemple) dans l’espace constitué par les communes de Wissous, Rungis Morangis, Chilly Mazarin ?

Réponse du PS : OUI. Nous avons besoin de foncier pour faire du maraîchage de proximité (fourniture des restaurants scolaires) sous forme d’AMAP ou de jardins de cocagne ou simplement de producteurs locaux installés et volontaires pour promouvoir des circuits courts. Le bassin de population le permet et nous avons déjà accompagné des projets de ce type, tant en foncier, qu’en investissement de fonctionnement.

5/ Etes vous d’accord avec la Commission Consultative Environnementale de l’aéroport d’Orly qui a émis, à la majorité, un avis favorable à la réduction au maximum des zones de bruits du futur PEB afin de permettre aux maires de construire des logements dans des espaces soumis à des nuisances aériennes importantes ? 

Réponse PS : NON, car quand bien même (et cela reste à démontrer) la sécurité des lieux et la maîtrise du bruit (fenêtres fermées) seraient parfaites, nous avons également besoin d’espaces de respiration dans un périmètre aussi urbain.

Bulletin de l’APEPAW : REGIONALES : REPONSES DU PS
Posté par JC_Ciret le 11/3/2010 16:52:21 (219 lecturesArticles du même auteur

QUESTIONS POSEES PAR L’APEPAW AUX CANDIDATS DE L’ESSONNE

AUX ELECTIONS REGIONALES DE 2010

Réponses de la liste du Parti Socialiste.

Repost 0

A.P.E.P.A.W.

Association pour l'environnement et le patrimoine de Wissous

totemNotre mission est de:

  • de sauvegarder, de protéger, d’améliorer l’environnement, le cadre de vie et les paysages de la commune.

  • de pérenniser l’aspect rural et l’activité agricole périurbaine et de proximité de Wissous

  • de préserver ses espaces naturels, ses parcs, ses domaines de toute urbanisation et agression intempestives.

  • de suivre tous les projets d’aménagements communaux, régionaux ou nationaux ayant des conséquences sur l’environnement, le cadre et les conditions de vie des habitants de la commune.

  • de préserver et de mettre en valeur le patrimoine immobilier et historique de Wissous

  • de faire des recherches sur le passé de la commune et de les publier (monographies, articles ...)

  • de sauvegarder et de réhabiliter son vieux village et de le redynamiser l’activité commerciale de celui-ci.

  • de promouvoir et de faire connaître le caractère exceptionnel de notre commune.

  • de participer à toute animation et manifestation participant à cet objectif.

 APEPAW

Accueil