Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par apepaw

WISSOUS PENDANT LA GUERRE DE 14/18

Deuxième partie

Le tableau ci-dessous présente les soldats Morts pour la France suivant la date de leur décès et figurant sur le monument aux Morts de Wissous ou enterrés dans le vieux cimetière de la commune.

 

NOM Prénom date et lieu de naissance corps et recrutement date de décès

EN 1914

DELORD Michel 18/05/1874 sergent 26° Rég. Territorial 4 ou 14 août 1914

Mort à l’hôpital militaire du château de Montjean des suites d’une maladie contractée pendant son service

(ce soldat, mort pour la France, figure sur l’état civil de Wissous mais pas sur le monument aux Morts. Il est enterré dans l’ancien cimetière)

DEBACKER Henri, Clément 15/12/1886 à Wissous 2°cl au 279° R.I.(Versailles) 25/8/1914

Tué à l’ennemi à Courbesseaux en Meurthe et Moselle

ROBINET Emile, Eugène 5/03/1885 à Paris 1°cl au 289° RI (Versailles) 6/09/1914

Tué à l’ennemi à la bataille de l’Ourcq dans la région de Saint-Soupplets (Seine et Marne)

LEMERCIER Henri, Jean-Louis 23/09/1887 à Torfou S/Lt au 71°.I.(Versailles) 21/09/1914

Tué à l’ennemi à Auvelais (actuellement Sambreville) en Belgique

LAURENT Paul 2/11/1875 à Bouray 2° cl au 5° R.I.(Versailles) 25/11/1914

Tué à l’ennemi au lieu-dit ‘Le Godat’ dans le village de Loivre (Marne)

FEHRENBACH René 1886 1914

Tué à l’ennemi à la première bataille de la Marne

Informations privées, aucune fiche trouvée sur ce soldat qui ne figure pas sur l’état civil de Wissous

EN 1915

GRUE Georges, Prosper, François 9/10/1893 à Paris 2° cl au 150° R.I. (Versailles) 25/03/1915

Tué à l’ennemi au Mort-Homme (Meuse)

LESERTEUR Marcel, Jean-Baptiste 29/06/1895 à Paris 18° 2°cl au 169° R.I. (Versailles) 12/05/1915

Tué à l’ennemi au Bois Le Prêtre en Meurthe et Moselle

CHERON-LAMBERT Etienne 17/09/1881 à Wissous 2 cl au 289° RI 25/05/1915

Mort au camp de Wittenberg en Allemagne

BRONNER Jean, Alfred 18/7/1893 à Paris 2°cl au 26° R.I. (Seine) 1/06/1915

Mort à l’hôpital auxiliaire d’Amiens des suites de blessures

BOUDOT Lucien, Marie, Anselme 30/09/1881 à Crozant S/Lt au 39° R.I. 7/06/1915

Tué à l’ennemi à Neuville-St-Vaast (Pas de Calais) lors de la 1° bataille de l’Artois

EN 1916

FERNICLE Lucien, Paul 25/01/1887 à Wissous 2° cl au 26° Bat. de chasseurs (Vesrsailles) 20/01/1916

Tué à l’ennemi aux tranchées de Souain-Perthes-Les-Hurlus (Marne) par des éclats de torpilles

LOUVEAU Edmond, Jean-Baptiste 2/12/1873 à Carrière/Poissy 2° cl au 18° R.I. territorial(Versailles) 11/04/1916

Tué à l’ennemi à Tilloy-Est (Somme)

VAUDIN Charles, Marcel 11/12/1896 à Paris 6° Brigadier au 106° Rég. d’Artillerie Lourde (Versailles) 19/5/1916

Blessé mortellement à la Côte 106 au Verdonnet de Wacques commune de Souain-Perthes-Les-Hurlus (Marne) par des éclats d’obus

LACHELIER François Barthélémy 28/10/1896 à Paris 6° 26° Régim. d’artillerie (Seine) 10/07/1916

2° canonnier conducteur, tué à l’ennemi à Conchy-les- Pots (Oise)

BALU Alexandre Victor le 5/5/1873 à Wissous 59° Reg Territorial 4/10/1916

Disparu dans le torpillage du transport de troupes Gallia

PICARD Emile, Honoré 2/2/1888 à Wissous 2°cl au 113° R.I. (Versailles) 20/11/1916

Tué à l’ennemi à Douaumont au Ravin de Bazil

ZOLLA Bernard 1896 1916

Tué à l’ennemi à la côte 304 à Verdun lors d’une mission volontaire

Informations privées, aucune fiche trouvée sur ce soldat qui ne figure pas sur l’état civil de Wissous

EN 1917

LOUIS Jules, François 22/12/1876 à Corps Nuds 2° cl au 79° Reg Territorial (Versailles) 19/04/1917

Tué à l’ennemi à Nieuport (Belgique) par des éclats d’obus

CHARRON Eugène 12/09/1896 2° cl au 51° R.I. 5/5/1917

Tué à l’ennemi à ST Heurel-La-Neuville (Marne) ?

EN 1918

POUPINEL Jean, Charles Henri 27/11/1882 à Versailles Lt au 106° Reg. d’Artillerie (Seine) 8/04/1918

Mort à l’hôpital n°11 de Beauvais des suites de ses blessures

BARON Georges, Victor, Julien 1/04/1876 à Paris caporal au rég. de marche de la Légion (Seine) 26/04/1918

Mort de ses blessures au bois de Hangard , commune de Laventie (Somme)

DURAND Camille, Joseph 18/2/1882 à Wissous 2°cl au 19° R.I. (Versailles) 1/05/1918

Mort à l’asile de Bron des suites d’une maladie mentale consécutive à la guerre

ROUILLON Joseph, Isidore, Désiré 10/3/1897 à Wissous 275° Rég. d’Artillerie de campagne 26/7/1918

2° canonnier conducteur tué à l’ennemi par éclats d’obus à Saint-Rémy-Blanzy (Aisne)

LE PANNETIER René, Eugène 26/12/1889 à Laval 2° cl au 60° R.I. (Laval) 30/7/1918

Tué à l’ennemi à Ville-en-Tardenois (Marne)

DESPLACES Maurice, Alfred 15/09/1896 à Wissous 2° classe au 24° RI 12/08/1918

Tué à l’ennemi à Canny/Matz (Oise)

BARON Etienne 4/12/1896 à Wissous caporal au 83° RI 28/10/1918

Mort pour la France des suites d’une maladie contactée en service

(ce soldat mort pour la France figure sur l’état civil de Wissous mais pas sur le monument aux Morts)

 

SOLDATS ENTERRES DANS LE VIEUX CIMETIERE DE WISSOUS

 

Delord Michel sergent au 26° Rég Territorial décédé vers le 13 aout 1914 (ne figure pas sur le monument aux Morts

Corniau Pierre section coloniale mort le 11mars 1916 (ne figure pas sur le monument aux Morts)

Louveau Edouard J.B. mort le 11 avril 1916

Picard Emile mort le 24 novembre 1916

Durand Camille mort le 1° mai 1918

 

COMMENTAIRES

Ce tableau rassemble les informations recueillies dans les archives. Il comporte 27 noms de soldats morts pour la France dont 25 des 28 soldats morts pour la France figurant sur le monument au Morts de Wissous.

Aucune fiche identifiable dans les archives officielles n’a été trouvée pour Louis Chéron, René Fehrenbach, Raymond Noisy, Eugène Verdier et Bernard Zolla.

Les informations sur René Fehrenbach et Bernard Zolla ont été données par la famille Mouchez.

Trois petits fils de l’Amiral Mouchez sont morts pour la France pendant la guerre de 14/18 : René Fehrenbach, Bernard Zolla et François Lachelier.

Pour figurer sur le monument aux Morts, il faut être né dans la commune, ou y être domicilié au moment de la mobilisation. La famille peut donner son avis.

Wissous a perdu 3,53 % de sa population dans les combats de la guerre de 14/18 soit environ 7% des habitants de sexe masculin, ce qui est légèrement supérieur à la moyenne nationale.

En 1926 les sections locales des anciens combattants ont demandé à la commune d’ajouter sur le monument aux morts les noms d’Emile Weibel et de Mary Arnoud morts des suites de leurs blessures après la fin de la guerre. Le conseil municipal de Wissous a refusé.

Jean-Claude CIRET

Président de l’APEPAW

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article